Avdei Ter-Oganyan

Artiste russe, fondateur du partenariat "L’Art ou La Mort" et des galeries au ruette Trekhprudny et "Vpered". L'un des éminents représentants de l'actionnisme de Moscou.
Биография

L’artiste Avdey Ter-Oganyan est né en 1961 à Rostov-sur-le-Don, aujourd’hui il est reconnu dans le monde entier et fait partie au liste des 50 personnalités les plus influentes de l’art russe. Grâce à ses activités, il entre dans la communauté d’artistes radicaux tels qu’Alexander Brener, Anatoly Osmolovsky et Oleg Kulik. Selon Nikolai Palazhchenko, il est devenu “l’intimidateur principal de l’art russe de la fin du 20e siècle”.

Il fasait ses études au Rostov Art College de Grekov. En deuxième année, il a été expulsé pour «avantgardisme”, un an plus tard restauré, mais malgré tout expulsé. Depuis le début des années 80 – l’un des leaders de la communauté artistique non officielle de Rostov.

En 1991, en union avec Konstantin Reunov, il a organisé la non lucratif “Gallerie dans Trekhprudny” et la galerie “Vpered!” La galerie de Trekhprudny est devenue l’un plus importants espace d’exposition de Moscou, qu’ a introduit au publique des artistes qu’ ont défini le visage de la scène artistique de la capitale des années 2000.
En 1998 – l’action la plus célèbre de Ter-Ohanyan en dehors de la communauté artistique était la performance “Jeune Atheist”, qu’il a présenté en décembre 1998 à l’exposition Art Manege-98, où il sabrerait la tissu avec des prints d’icones. Son action etait la déclaration radicale à l’occasion socio-politique, une réponse à la commercialisation de la structure de l’Église orthodoxe russe.

En 1999 il a dû immigrer en République Тchèque. Parallelment il a vécu et travaillé à Berlin, où il a repris les travaux de l’École d’art contemporain et de la gallerie «Vpered». Selon la journaliste de Commersant Anna Tolstova, il est “le première artiste – emigrant politique de l’histoire de la post-soviétique Russie”.

Les œuvres de Ter-Oganyan font partie des collections de la galerie Tretiakov, du Musée Russe de Saint-Pétersbourg, du Centre National d’art contemporain de Moscou, du musée d’art d’Oklahoma, aussi que de collections privées en Russie et en Europe.

Avdei Ter-Oganyan